Les cuivres et fontes


Les casseroles en cuivre


De la terre cuite aux plastiques résistant à la chaleur, il faut bien reconnaître que l’évolution millénaire des ustensiles de cuisson affirme la victoire du métal.
On connaît aujourd’hui les qualités de chaque matériau : le cuivre pour sa conductibilité, la fonte pour le mijotage. Ils demeurent les favoris des gens de métier et sont la marque distinctive de la grande cuisine. La Cornue ne pouvait manquer de se pencher sur cette épineuse question de l’étamage des casseroles, revêtement trop fragile. Ainsi, l’intérieur inox a donc triomphé, afin que les défauts de l’un soient compensés par les qualités de l’autre.



09.1310.161

Casserole bombée Ø 16 cm


09.1310.181

Casserole bombée Ø 18 cm

09.1310.201

Casserole bombée Ø 20 cm


09.1310.241

Casserole bombée Ø 24 cm

Les poêles et rondeaux en cuivre


09.1210.201

Rondeau Ø 20 cm

09.1210.241

Rondeau Ø 24 cm


09.1210.281

Rondeau Ø 28 cm

09.1410.281

Poêle Ø 28 cm

Les couvercles en cuivre


09.1510.161

Couvercle en cuivre Ø 16 cm


09.1510.181

Couvercle en cuivre Ø 18 cm

09.1510.201

Couvercle en cuivre Ø 20 cm

09.1510.241

Couvercle en cuivre Ø 24 cm


09.1510.281

Couvercle en cuivre Ø 28 cm

Entretien des casseroles en cuivre.


Cet ustensile de haute qualité a été fabriqué dans un matériau dernier cri : le biométal.
Cela consiste en l’alliage d’une feuille massive de 2,5 mm de cuivre qui a été laminée inter-moléculairement avec une feuille ultra fine d’acier inoxydable. Ainsi les avantages réputés de la conductibilité du cuivre massif sont maintenus. Le recouvrement intérieur en acier inaltérable ne peut fondre qu’à des températures hors d’atteinte en cuisine.
L’acier inoxydable est d’un entretien facile et résiste extrêmement bien à l’usure et à l’oxydation pour un usage classique. Pour cuisiner longtemps et avec bonheur avec votre article en cuivre :
• Prenez l’habitude de réduire l’intensité de la source de chaleur de moitié. L’excellente conductibilité du cuivre vous y autorise, et vous permet de faire des économies.
• Evitez les écarts trop brusques de température pour éviter tous risques de déformation du fond de l’ustensile.

Crépière en fonte


La légende a fait de la fonte une matière quasiment indestructible. Issu de l’alliance du fer et du carbone qui explique sa couleur noire, ce métal rassemble en effet nombre de qualités exceptionnelles. Pour la cuisine, son pouvoir calorifique se manifeste autant par une répartition harmonieuse de la chaleur que par son aptitude à la retenir.


03.3101.028

Crépière Ø 22 cm

La cocotte paysanne


Cette cocotte en fonte avec un fond émaillé tous feux est particulièrement indiquée pour une cuisson douce. Son couvercle en noyer massif conserve aux aliments toute leur saveur. Pour servir, il se transforme en dessous de plat parfaitement isolant. L’origine du couvercle en bois, remonte à l’époque du Moyen Âge lorsque les tonneliers fabriquaient les couvercles des chaudrons alors en fonte mais pas assez résistants.


09.1810.270

Cocotte paysanne Ø 28 cm


09.1800.280

Couvercle pirex bouton laiton Ø 28 cm


Petite leçon d'entretien.


Tant de bienfaits demandent des précautions amoureuses : la fonte est susceptible de se casser, et une cocotte au couvercle ébréché ne sera plus utilisable.
Avec son couvercle en effet, c’est une enceinte confinée particulièrement efficace pour les mijotages. A exclure donc les mises à feu dignes de vaisseaux spatiaux : la flamme doit caresser le métal. Si vous approchez votre oreille, vous entendrez alors une petite mélodie qui accompagne l’harmonie des goûts entrant en symbiose.
Pour le lavage, les produits abrasifs trop agressifs sont à exclure. Les petits oignons ont un peu caramélisé ? L’eau sera plus efficace qu’un geste violent : on laisse tremper quelques heures le fond de la cocotte qu’une éponge légèrement abrasive rendra aussi lisse qu’un miroir.

 

La cuisine dans tous ses états